À la Une

La Tonn’attitude

Dès que le 11 Janvier j’ai annoncé la création du slogan municipal « Tonn’attitude », j’ai été interrogé à plusieurs reprises sur la signification de cette expression. Des journalistes, des administrés, des élus d’autres villes m’on souvent demandé :

« C’est quoi, la Tonn’attitude? »

Je leur ai toujours dit que la Tonn’attitude est la « Tonneins attitude », c’est à dire, le bonheur et la fierté d’être Tonneinquais malgré toutes les difficultés.

Mais, désormais, j’ai des exemples très clairs, illustratifs et, surtout spontanés, qui me permettent de faire en sorte que tout le monde comprenne ce qu’est la Tonn’attitude, même pour les plus incrédules ou pessimistes d’entre vous.

Le 20 Février, la Tonn’attitude fut la journée passée par les jeunes du Conseil Jeunes du Tonneinquais avec les aînés de la résidence des Tilleuls. Que des jeunes motivés de notre ville décident passer une journée entière avec nos aînés, leur apprendre de choses et apprendre, eux aussi, ce que nous aînés ont à leur montrer…

Cela c’est la Tonn’attitude.

 

Que, de manière spontanée, des amateurs de la photographie amoureux eux aussi de Tonneins s’adressent à nous par le biais de la page Facebook de la Ville pour nous demander si nous voudrions partager des photos qu’ils ont prises…

Cela c’est la Tonn’attitude.

 

Que l’une des co-présidentes de l’association AET (Acteurs Economiques Tonneinquais) soit sollicitée par Val de Garonne Agglomération pour parler au Forum de l’Economie Territoriale du commerce en centre-ville et qu’elle présente en toute fierté le projet des toiles suspendues colorées, clin d’oeil au projet « Tonneins hissé les voiles », et le partenariat étroit de son association AET avec la Mairie de Tonneins…

Cela c’est encore la Tonn’attitude.

 

Que les acteurs économiques nous envoient tous les jours des visuels de leurs magasins, restaurants et ateliers pour que nous les publions sur les médias numériques municipaux (le site internet, Facebook, Twitter)… chers amis, chers Tonneinquais…

Cela s’appelle la Tonn’attitude.

 

Ce slogan n’est pas sorti d’un laboratoire d’idées ou d’une agence de marketing ou de politiciens aux dents longues qui vendent du rêve. Cette combinaison sympathique de mots est née tout simplement du changement progressif d’attitude des Tonneinquaises et des Tonneinquais. Ce n’est pas une invention de la Mairie mais un constat de ce qui se passe au quotidien dans une ville qui reprend son destin en main et qui a décidé de tourner la page après plus de vingt ans de souffrance.

Bravo à vous tous et toutes pour votre Tonn’attitude !

tonn_attitudeVive Tonneins !

Dante Rinaudo

À la Une

Un peu de pédagogie sur l’Action Cœur de Ville

 

Comme vous l’aurez remarqué, la Ville de Tonneins a mis en œuvre une campagne d’information sur Action Cœur de Ville. Pour les élus locaux c’est très important que nous tous comprenions, participions à ce dispositif national bénéficiant à seulement 222 villes de France, dont Tonneins et Marmande, aux côtés de Val de Garonne Agglomération. J’aimerais bien aussi que vous puissiez faire la différence entre ceux qui, pour des raisons de politique politicienne, essaient de vous faire croire qu’à Tonneins rien n’avait été fait avant l’arrivée d’Action Cœur de Ville. Oui, Tonneins n’est plus aujourd’hui ce qu’elle était il y a 30 ans en terme d’habitat, d’espaces publics, de population… La raison est simple : l’inexorable paupérisation du cœur ville comme partout en France rurale mais avec la double peine à Tonneins de la fermeture de la Manufacture il y a 18 ans. Ils avaient tout misé sur cela sans prospective d’avenir. La Tonn’attitude aujourd’hui n’est pas de dire que tout va bien, c’est simplement adopter une attitude optimiste et dire positivement que progressivement nous changeons et changerons ensemble cet état de fait et que nous sommes sur la bonne voie.

Action Cœur de Ville est avant tout une invitation à la réflexion active. Le dispositif est destiné à nous permettre de réfléchir et d’agir sur notre centre-ville dans plusieurs domaines à la fois : l’habitat, le développement économique et commercial, l’espace public, l’accès aux équipements et services publics mais aussi la mobilité ou encore le numérique et la transition écologique.

Qui doit réfléchir? Et comment? Pour que le programme réussisse, la première année de ce dispositif (2019) devra être tout autant consacrée à la réflexion qu’à l’action. C’est ce que nous appelons la co-construction. Nous ne pouvons mener Action Cœur de Ville sans le co-construire avec les habitants et les acteurs du territoire. C’est pour cela que nous lançons une large consultation ayant pour but de recueillir vos avis et idées pour notre centre-ville. Cette consultation, ouverte à tous et facile d’accès, démarrera le 4 février prochain. Vous tous pourrez jusqu’au 3 mars 2019 nous faire part de votre vision du centre-ville d’aujourd’hui mais aussi… de demain ! Les résultats de cette consultation feront l’objet d’une publication en mars prochain.

On me demande souvent si l’Etat a fixé un budget global pour Action Cœur de Ville. La réponse est non. Il a pour autant mobilisé plusieurs partenaires financeurs. Nous sommes en train de créer des liens forts avec ces partenaires. Nous avons déjà pu signer en novembre dernier, à Paris, une convention avec l’un d’entre eux, Action Logement. Cette convention a permis de définir les modalités de financements des opérations de réhabilitation en matière d’habitat. La commune a ainsi identifié plusieurs immeubles du centre-ville qui seront éligibles à ces financements. De même l’EPF, Établissement Public Foncier Nouvelle-Aquitaine, a signé plusieurs conventions avec notre ville pour nous assister dans la requalification de notre patrimoine, à savoir les anciens bains-douches ou encore la Manufacture des Tabacs de centre-ville, celle de périphérie est pratiquement terminée et ce depuis 4 ans.

Le document synoptique que la Ville de Tonneins a créé et que vous pouvez télécharger sur le site internet de la Ville et même à la fin de cet article dans mon blog, explique parfaitement que « les actions que nous construirons avec les acteurs du territoire, seront bonifiées par l’aide de ces différents partenaires. Et plus nous serons cohérents, inventifs et novateurs dans ces actions de redynamisation du centre-ville, plus nous aurons leur soutien.

Les actions qui sont d’ores et déjà en cours de mise en oeuvre en cette nouvelle année 2019 sont le lancement d’une étude plan-guide sur le centre-ville, le projet New Orléans que nous lançons avec nos acteurs économiques tonneinquais, le réaménagement complet du Cours de la Marne et des rues adjacentes, l’atelier des projets, la création d’un guichet unique à l’Hôtel de Ville… Des millions d’Euros d’investissement.

Je vous invite à participer à la consultation Action Cœur de Ville. Renseignez-vous, jugez, donnez votre avis… Engagez-vous (encore plus) dans votre cadre de vie. Changer une ville, et lui redonner le sourire, a besoin de temps, d’investissement, d’effort et d’une grande force de volonté. Il faut une envie partagée, un projet commun. Et la communication, beaucoup de communication pour faire en sorte que tous les administrés se sentent concernés et soient aussi bien informés que les élus. C’est notre choix. C’est mon choix. Participez et donnez votre avis. Notre avenir et celui de nos enfants en bénéficieront !

Action_Coeur_de_Ville_document_synoptique_02

À la Une

Le remerciement et la félicitation de votre maire

 

Je ne pourrai jamais oublier la cérémonie commémorative du centenaire de l’Armistice de 1918. Plusieurs éléments l’ont rendue spécialement réussie. D’abord, la commémoration des cent ans de la fin de la Grande Guerre. Mais aussi l’hommage au poilu Tonneinquais Désiré Gasquet dont le nom est désormais inscrit sur le monument aux morts de notre ville, grâce à l’enquête menée par Alain Glayrou, président de la Mémoire du Fleuve. Ce qui m’a également touché c’est la participation sincère et enthousiaste des enfants du Bassin Tonneinquais. Ils étaient plus de deux-cents. Nous les avons vus et écoutés, ils ont chanté La Marseillaise, la chanson de Craonne, le Soldat, l’hymne Européen… Quelle solennité ! Et quelle émotion !

Mais, vous savez? Ce qui m’a énormément impressionné c’est le mouvement populaire sur cette journée du 11 Novembre. Vous, nous, les Tonneinquais, n’aimons pas rester à la maison. Nous sommes actifs et participatifs. Ce n’est pas par hasard que notre ville compte une centaine d’associations. Ce n’est pas étonnant que les jeunes de chez nous s’investissent davantage et que, par le biais du Conseil Jeunes du Tonneinquais, animent de plus en plus la vie de notre ville et améliorent l’aspect de nos rues et espaces publics par des chantiers participatifs. Notamment, sur le Puits de Lescure, à Jules Ferry…

Que dire de nos aînés ? Leur engagement et investissement dans les associations s’est accentué. Leur participation dans les manifestations de tout ordre qui se tiennent dans la ville est remarquable.

Et, concernant les enfants, je suis ravi de vous faire une confidence. Eux sont la raison de notre bonheur. J’évoquais la cérémonie du 11 Novembre. Tous les enfants qui y ont participé ont emmené leur famille. Les parents, les grand-parents, les sœurs et les frères aînés… Ils ne pouvaient pas cacher leur fierté et leur bonheur. Et je vais vous donner un autre exemple : La Halloween Party, qui s’est tenue le 31 Octobre à La Manoque. Vous avez atteint le record de participation : 1 200 Tonneinquais et Tonneinquaises s’y sont rendus, déguisés, maquillés… Ils ont tous joué le jeu et passé un bon moment de communion et de partage. Encore une fois, les enfants ont attiré les jeunes, les adultes et les aînés.

Cela, chez nous, a un nom : La Tonn’Attitude. Bouger, participer, s’investir, proposer, animer, aide… C’est la Tonn’Attitude. Remplir la Mâte pour la Halloween Party… c’est la Tonn’Attitude. Rendre hommage aux morts pour la France comme vous l’avez fait ce dimanche… c’est la Tonn’Attitude. Battre le record de donneurs de sang comme vous l’avez fait il y a un mois à La Manoque… Cela s’appelle Tonn’Attitude.

Votre maire tient à vous remercier et à vous féliciter. Du fond du cœur.

Bien à vous.